Historique
Par le Docteur Noëlla SZERZYNA

Après les Etats Généraux conviés par le Docteur Pujol en 1998 et la période de tests dans certains grands hôpitaux spécialisés en cancérologie, le Dispositif d’Annonce est devenu une obligation pour tous les établissements de santé traitant le cancer.

J’ai donc organisé ce dispositif à la Clinique des Hêtres où je travaillais alors. Ce faisant, j’ai donc pris conscience, ainsi que l’équipe médicale et paramédicale m’accompagnant, de l’impact de la maladie, non seulement sur le corps physique mais aussi sur le plan psychologique, familial, professionnel, juridique, financier… Le traitement de la maladie nécessitait aussi un soutien dans tous ces domaines pour que le patient puisse aborder ses traitements en toute sérénité et augmenter ses chances de guérison.

Ce soutien est amorcé dans les structures de soins. Il nous semblait en effet important d’offrir la possibilité aux personnes, une fois rentrées chez elle et en face à face avec la maladie, de retrouver cette forme de soutien ; d’où l’idée d’une « maison » pouvant les accueillir, les soutenir, les divertir et les accompagner.

Le projet est élaboré, un local est cherché…

Une première concrétisation voit le jour en février 2008, où l’association prend pour nom « En Vie », en collaboration avec les centres sociaux de Caudry (Avenir Jeunes),  qui nous prêtent un local trois fois par semaine. Les premiers ateliers de soutien psychologique, de socio-esthétique et de gymnastique douce sont lancés.

Parallèlement, les Ch’ti Coureurs se structurent et veulent participer à nouveau à la Roparun, mais cette fois, pour nous aider par l’intermédiaire du Docteur Robert Capelle. Le slogan de la Roparun, qui est une association néerlandaise est « Si on ne peut pas ajouter des jours à leur vie, ajoutons de la vie à leurs jours ! ». La collaboration est évidente, les équipes se mélangent. Notre projet séduit et nous recevons une dotation financière de la Roparun néerlandaise en direct et une rétrocession de la ville de Bertry.

Grâce à cela, en juin 2009, nous emménageons dans un local qui est une vraie maison, aménagée grâce aux bénévoles de l’équipe. Le premier salarié est embauché. L’accueil peut être organisé avec des ateliers effectués sur place à la « maison », comme si nous recevions nos propres amis.

Les activités se développent grâce au soutien des mairies, de La Ligue Contre le Cancer comité du Nord,  de la DRASS (actuel ARS) et du Conseil Régional du Nord - Pas de Calais.

En Vie élargit ses actions dans le domaine de la prévention et de la communication.

Dans ce même cadre, l’association participe à l’écriture d’une pièce de théâtre en partenariat avec la compagnie « Passage à l’acte ».

Un partenariat d’un an va parallèlement s’établir avec le lycée Jacquard de Caudry, permettant un ensemble de conférences et d’actions avec et auprès des jeunes. De là sont nés les cafés-débats, organisés désormais une fois par mois.

La région, qui a fait du cancer une de ses priorités notamment suite au Plan Cancer 2009 - 2013, veut utiliser les réseaux existants pour assurer un soutien aux patients atteints de cancer et leurs proches. Dans le Cambrésis, En Vie répond à l’appel à projet des Espaces Ressources Cancers et, en accord avec un cahier des charges rigoureux, devient un réseau plus structuré et officiel. L’association obtient donc le label Espace Ressources Cancers (ERC) et se voit attribuer le territoire de santé du Cambrésis, d’où ERC du Cambrésis.

L’association héberge l’ERC du Cambrésis - qui axe ses missions sur l’accueil, l’écoute, l’information, l’accompagnement et l’orientation des personnes malades et de leurs proches -  et continue ses missions de prévention et de communication auprès du grand public via Octobre Rose (mois de sensibilisation au cancer du sein), Mars Bleu (mois de sensibilisation au cancer colorectal)...

L’équipe de bénévoles évolue. Au départ, j’étais entourée de personnes amies ou soignantes de la clinique des Hêtres du Cateau-Cambrésis. Aujourd’hui l’équipe s’est diversifiée et remaniée. Après quelques changements de salariés, une professionnalisation du personnel s’est instaurée.

Pour des raisons personnelles, j’ai quitté la région. L’association perdure avec un nouveau bureau.  L’équipe pluridisciplinaire est toujours présidée par un médecin et continue d’élargir ses missions et les activités qu’elle propose, afin d’être au plus proche des besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches.

Par ce biais, nous remercions toutes les personnes qui nous ont soutenus moralement, financièrement, pratiquement dans la construction, la concrétisation et la pérennisation de ce projet.

 

Copyright © 2015 Association En Vie - Tous droits réservés I Réalisation BBK-Concept